Communauté francophone W.A.R. Roleplay


 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesCalendrierConnexion

Partagez | 
 

 [background] La naissance de la Croisade Hérétik

Aller en bas 
AuteurMessage
Khorgall

avatar

Nombre de messages : 3
Age : 35
Date d'inscription : 08/04/2008

Feuille de personnage
Race: Chaos
Carrière: Maraudeur
Guilde: La Croisade Hérétik

MessageSujet: [background] La naissance de la Croisade Hérétik   Mar 8 Avr - 22:04

Acte I : une défaite amère.


Un massacre.... ce fut un massacre!
Nous les forces du chaos qui ne reculaient devant quiconque étions devenu des proies , nous qui jamais n'avaient connu la peur commencions a percevoir ce sentiment au plus profond de nous.

Notre immense armée rassemblée par la volonté des dieux sombres avait attaquée des l'aube , les canons apocalypses grondaient tandis que notre régiment dévoué a Tzeentch s'approchait des immenses murs d'Altdorf.
Nos pertes étaient infimes alors que des centaines de corps de défenseurs impériaux maculés de sang jonchés déjà le sol , cette fois nous en étions convaincus Altdorf allait tomber dans les ténèbres !

Les sorciers du chaos faisaient pleuvoir des énergies maléfique dans les rangs ennemis, des flammes de diverses couleurs s'abattaient sur nos adversaires tandis que les corps de certains gonflaient dans un cri d'agonie perçant pour devenir une masse difforme faisant tomber dans la folie les impériaux encore debout , nos cultistes préparaient déjà de macabres rituels sur les cadavres éparpillés un peu partout sur le champ de bataille tous furent intimement déterminés a ce que ce jour soit le couronnement des dieux noirs.
En première ligne se trouvait le régiment de maraudeurs dont je faisait partie . Devant nous des horreurs ainsi que des incendiaires de Tzeentch répandaient la mort incinérant le moindre frêle humains se trouvant sur leurs chemins et par la même occasion nous avaient ouvert une brèche jusqu'à la porte principale de la cité , mais a notre stupéfaction celle-ci explosa en milles morceau sans même que nous tentions de l'enfoncer.

Notre élan fut stoppé aussi nettement que celui de l'épée venant s'abattre sur le bouclier :
De l'immense seuil sortit tambour battant un tank a vapeur de l'école impériale d'ingénierie, épaulé
par plusieurs bataillons de troupes régulières composés d' hallebardiers et de lanciers .
La machine humaine fit d'énorme dégâts a nos troupes , progressant inexorablement , broyant nos combattant sous ses roues , projetant boulets de canons et jets de vapeur bouillante sans que nous puissions l'arrêter.
Notre surnombre nous permit de massacrer dans un premier temps l'infanterie humaine , leurs cadavres mêlés aux nôtres permit ensuite de créer un monticule paralysant ainsi le tank .
Sans issue , l'ingénieur commandant le char n'eut d'autre choix que de faire surchauffer la pression de la chaudière de l'engin le faisant exploser sur place tout en emportant avec lui bon nombre de mes frères dans un déluge de métal et de rouages.
Notre rage s'en fut décuplée et immédiatement une seconde tentative de s'engouffrer dans la capitale fut élaborée mais nous étions loin d'imaginer la suite....

Un thong nain sortit brusquement de l'enceinte d'Altdorf ! guerriers nain , brises-fers , maîtres des runes vinrent en grand nombres s'écraser contre nous : ce fut une armée organisée et intégrale et non un simple renfort qui nous affrontait .
Ce mur impénétrable de boucliers et de haches ne nous laissa guère de chance , l'effet de surprise de leur assaut nous acheva . Ma vie ne fut épargnée que par l'intervention d'un enfant du chaos rendut fou sous les trop nombreuses récompenses que Tzeentch lui avaient offertes , calcinant de ses flammes colorées les guerriers barbus qui s'approchaient trop prés de lui .
L'aide inespérée du démon me permit de prendre la fuite avec une poignée de survivants.

- " honte a nous ! comment d'impitoyable nordiques peuvent -ils fuir un combat? " criai -je

Notre arrogance et notre fierté nous avaient fait payer un lourd tribut aujourd'hui .

Notre armée était dissoute chacun tentant d'échapper a l'étreinte de la mort comme il le pouvait , ils nous fallait retourner vers le nord au plus vite et retrouver nos terres natales , malheureusement une Waaagh ! avait prit position a l'endroit par lequel nous étions arrivés .
Il me fallut seulement quelques secondes pour m'apercevoir que les peaux -vertes avaient subi le même sort que nous : des montagnes vertes de corps s'entassaient a diverses endroits tandis que des colonnes entières de prêtres-guerriers de sigmar accompagnés par d'innombrables flagellant traquaient sans répit les peaux vertes dont l'appétit de combat étaient encore intact .
Dans le ciel Karl Franz en personne prit part a la bataille monté sur son griffon Griffe Mortelle, jamais je n'avait vu une telle hargne chez ces faibles impériaux si bien qu'un inconnu aurait du mal a nous différencier d'eux .
L'alliance entre les hommes et les nains nous avait encore fait défaut , seul nous n'avions aucune chance ...traqués comme des bêtes que nous sommes , nous fumes obligés de nous diriger vers le middenland jusqu'à longer la foret de Drakwald .

Acte II : Frères de sang



La épuisés nous prirent la décision d'arrêter la fuite et de vendre chèrement notre vie , tout guerrier nordique se doit de ne pas connaître le doute et la peur , aucun couard n'a sa place dans les armée du dieu du changement.
Nous n'étions plus qu'un petit groupe , autour de moi je vit la rancoeur et le mépris de nous être comporter ainsi : il était préférable de mourir au combat que de rentrer dans les désolations chaotiques sans ramener la victoire car le sort qui nous serait réservé par nos dieux serait bien plus cruel que la mort .
Nul temps de se lamenter ! un groupe d'épéistes de la cité du loup blanc de middenheim qui était sur nos traces nous tendis une embuscade .

-" Au combat mes frères !! gloire aux dieux noirs , massacrons les tous ! " disais -je.

A peine mon épée fut dégainée qu'un guerrier sauta a une vitesse inhumaine sur nos agresseurs abattant sa lourde hache sur le casque de l'un deux qui s'affala sur lui même instantanément , des filets de sang s'échappait désormais de son heaume souillant l'herbe verdoyante , sans répit il fit d'autres victimes allant même jusqu'à leurs trancher la gorge avec ses dents .
Cet homme était d'une bestialité hors du commun et la cape en peau de loup qu'il portait lui conférait davantage encore l'aspect d'une bête.
A mon tour je prit part a l'affrontement , les tentatives des épéistes pour m'abattre étaient vaines alors que la pince qui jadis avait muté sur mon bras droit transperçait de part en part bon nombre de mes opposants. Le combat battait son plein et malgré notre sous nombre la victoire allait être notre , seul les plus vulnérables avaient succombé quand soudain une nuée de flammes bleues vinrent percuter les derniers impériaux encore en vie les réduisant en cendres dans l'instant.
Le lanceur de sort se trouvait derrière moi sereinement monté sur son disque de Tzeentch , un grand et maigre sorcier qui affichait un sourire railleur .

Le tumulte de la confrontation avait laissé place au calme , aussi je m'approchait du guerrier a la cape en peau de loup qui s'abreuvait du sang chaud de ses proies et une question me vint a l'esprit:

-" toi le soldat sanguinaire qui traite tes ennemis comme du bétail , comment te nomme tu? "

L'homme se leva d'un trait montrant son imposante carrure , il portait une armure lourd recouvrant son corps presque intégralement seul son visage était a demi dissimulé par une plaque de fer ouvragée qui laissait apparaître ses dents taillées en pointe ainsi que de nombreuses cicatrices rituelles .

-" Arkio , arkio mon nom est arkio " me répondit -il d'une voix gracile tout en se léchant le dessus des lèvres afin de ne pas perdre une goutte de son précieux nectar.

- " tu es un remarquable combattant ou as tu apprit a te battre ainsi?" fut ma deuxième interrogation.

-" Ma tribu est celle des loups de fer d'Aelfric Cyenwulf " rétorqua t-il

Cette tribu vénérait le loup et était composée d'impitoyables guerriers qui pour ressembler a leur dieu allait jusqu'à se tailler les dents eux même , parmi le peuple du Nord ils étaient davantage respectés de par leurs férocité et leurs sauvageries faisant d'eux des soldats émérite .

-" Je me nomme Khorgall de la tribu des Kurgans , serviteur de Tzeentch et envoyé de Tchar'zanek"
-" Gloire a l'architecte du changement ! je veut du sang , de la chair fraîche ou sont ces misérables humains que je fasse une offrande a notre dieu !! saannng , crranne ...." continua t-il

Cet éphémère conversation fut interrompu par une série de murmures provenant du sorcier qui , esseulé , semblait se parler a soi même. Grand et maigre et a la peau blanchâtre ce mage était vêtu d'une longue robe entièrement décorée a l'effigie de l'oeil de Tzeentch .
Son regard était inexpressif et ses yeux changeaient constamment de couleurs , sa manie de s'exprimer a voix basse et en parfaite solitude le faisait passer pour un fou.
De sa bouche émanait divers sons incohérent ainsi que différents mots mis les un derrière les autres.

-"Shyish , leth , phaos " marmonnait -il
-" tu fabule sorcier ! serait tu aliéné ? quel est ton n..." lui disait-je
-" En...Enkidu mon nom , phak , dhar ! " m'interrompit -il

Puis il continua son monologue:
-" Norsca , nous devons rejoindre la Norsca vite ! khaos faible ici , magie noire s'atténue , Tzeentch attendre ..."

Cet étrange personnage parlait peu mais parlait juste il fallait se hâter de rejoindre nos terres car l'intensité des flots d'énergies chaotiques étaient trop mince ici au sud.
Notre peuple n'est pas enclin aux longs discours mais prompt a l'emportement , étant le plus favorisé du divin Tzeentch de par mes nombreuses mutations acquises au cours des mes combats je prit le commandement et ordonna a tous de prendre la route sans plus attendre :

-" Ne traînons pas sur ces terres inhospitalières mes frères , allons retrouver notre domaine nous n'avons plus rien a faire ici " furent mes paroles.
-" oui partons , trop paisible ici pas de conflit besoin de plus de sang " répondit Arkio
-" sage décision , phaos'tzeen , ne restons pas la je sent le danger tout prés " renchérit Enkidu .

Le chemin le plus court consistait a longer la mer des griffes , rejoindre Erengrad et enfin traverser le pays des trolls pour atteindre la Norsca.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Khorgall

avatar

Nombre de messages : 3
Age : 35
Date d'inscription : 08/04/2008

Feuille de personnage
Race: Chaos
Carrière: Maraudeur
Guilde: La Croisade Hérétik

MessageSujet: Re: [background] La naissance de la Croisade Hérétik   Mar 8 Avr - 22:05


Acte IV : une alliance improbable



Notre peuple n'est pas adepte des longs discours mais prompt a l'emportement , nous partîmes donc sans plus attendre .
Le long du rivage de la mer des griffes un spectacle grandiose s'offrit a nous .

Devant nous un combat fratricide avait lieu : druchii et hauts elfes s'affrontaient prêt du littoral , leurs flottes respectives avaient accostées non loin l'une de l'autre et immédiatement une lutte acharnée commença .
Le frère affrontait le cousin , tandis que le fils fit face a son cousin ! qui aurait pu croire que jadis tous furent unis dans une paix harmonieuse tellement le combat était d'une violence inégalée , le sang coulait a profusion se mêlant a l'écume .
Suite a la déchirure l'harmonie laissa place a la discorde et c'est ainsi que naquirent les elfes noirs .
Les hauts elfes étaient noble , purs et gracieux ils s'intéressaient a la poésie et l'art et ils arboraient de splendide armures d'un blanc écarlate tandis que les druchii étaient eux empli de malice et de fourberies ne prônant que la guerre et portant des armures sombre de la couleur de l'ébène .

Le combat continuait et semblait équilibré , personne ne tenait l'avantage jusqu'à ce que des renforts impériaux sûrement appelés par un messager elfique vinrent prêter mains forte aux hauts elfes .

-" maudits azurs , eux aussi s'allient aux humains " beugla Arkio
-" tu as raison ! nous devrions aller aider les druchii et nous joindre a eux , seuls nous n'avons aucune chance et des lors que le chaos aura reprit sa domination sur le vieux monde nous nous débarrasserons d'eux a la première occasion ! qu'en pense tu Enkidu ?" disait-je

De lui je n'entendit qu'un rire sarcastique avant qu'il n'enfourche son disque et fonce droit dans la mêlées .
Les druchii comprirent aisément quelles étaient nos intentions lorsque nos lames et les leurs transperçaient les mêmes corps , l'effet de surprise que nous avions créée de par notre intervention fit vaciller l'ennemi mais cet avantage fut de courte durée.
Plusieurs explosions vinrent freiner notre élan , une pluie de projectiles s'abattit sur nous faisant des ravages sur notre flanc . Deux cannons feux d'enfers étaient postées sur une colline qui nous surplombait , la acculés et ne pouvant rien faire si ce n'est subir les assauts répétés de nos rivaux nous pensions tous que la mort fut inévitable mais étrangement le bruit sourd du martèlement des obus des canons cessa soudainement laissant place a un silence apaisant.

Le combat fut brièvement stoppé quand soudainement le ciel se couvrit nous enveloppant dans l'abîmes , mais quel stupeur car se n'étaient pas des nuages qui apportèrent l'obscurité .
En effet une multitude de corps furent projetés dans les airs depuis la colline ou se trouvait les canons , les cadavres des impériaux en lambeaux s'occupant des machines de guerre vinrent s'écraser sur les rangs de nos ennemis les plongeant dans la confusion la plus totale.
Le silence fut remplacé par un grand vacarme , au loin un immense bruit comme celui d'un troupeau de bêtes sauvages se fit entendre et ce fut le cas !

Une horde de Peaux vertes , probablement les survivants de l'attaque d'Altdorf , apparu en face de nous et percuta de plein fouet ceux que nous combattions.
Cette fois épaulés de ces barbares les hauts elfes et les humains furent balayés en quelques instants !
La victoire fut donc notre , les orques festoyaient sur les cadavres adverses , qu'ils avaient l'air de considérer comme de vulgaires marionnettes fragiles , Arkio les avaient rejoint et lui aussi entama la même coutume que les orques tandis que Enkidu seul dans son coin continuait son monologue.

J'avais repéré le chef de cette tribu , un chaman gobelin qui avec une parfaite aisance commandait ces monstres agitant son baton qui lui servait de canne dans tout les sens . Malgré son aspect chétif personne ne le contestait , ses vêtements en guenille et son oreille a demie rongée laissait penser que son parcours au sein de sa hiérarchie n'avait pas du être de tout repos : sans doute avait il dû abattre l'orque qui fut son maître afin de se libérer de son esclavage et prendre la tête de son groupe .
Peu préoccupé par la barbarie des siens , le chaman s'approcha de moi :

- " lé z'hommes , aidés par les nabots , forts dur a kraser ! " me dit -il
-" je leur briserai les os a tous ! " protestai -je .
- " toi dur a kuir ! moi Breizh chef des Boyz du Soleil Sanglant kosto ossi ! " continuait le gobelin .

Semblant s'impatienter , le chaman me fixait de ses yeux globuleux l'air méfiant puis il reprit la parole :

- " kassons lé ensemble ! eux trop nombreux pour les tuer seuls , k'en pense tu ? "
- " nous allier ? " répliquai -je
-" Ouiiiiii par gork , ensemble grosse waaagh avec plein de kikoup ! les z'orks puissant et nous gobs malins , rien ne nous zarrêtera ." dit il en ricanant .

Une telle alliance ne pouvait que mal se terminer , les peaux vertes se battaient déjà entre eux et désiré s'associer a nous ? les druchii étaient fourbe et malicieux il était sur qu'a un moment ou un autre ils allaient se retourner contre nous .

-" Le chaos est grand et fort , nous n'avons que faire de votre aide !" ajoutai-je
Le chaman commença a s'impatienter puis reprit la parole haussant le ton de sa voix :
- "Boyz du Soleil Sanglant plus fort enkore , mais pas nombreux comme vous ! réfléchit komment rejoindre votre terre avec si peu de kombattants?"
Malgré sa mauvaise élocution , ses paroles n'étaient pas erronées au vu du reste de notre effectif rejoindre la Norsca paraissait impossible et malgré ma suspicion je décidai d'approfondir le débat:
-" Tes propos sont justes , mais que le chaos et les peaux vertes se battent cote a cote me parait un acte de folie ! nous finirons pas nous entre-tuer ..."
-" Nonnnn " poursuivit-il " Une fois lé z'hommes et les nabots morts , notre waaagh retournera dans les montagnes loin de vous mais si le chaos attak Karak aux huits piks , nous faire la guerre !"

-" vos monts ne nous intéresse pas , nous voulons l'éradication de l'empire et de ces couards d'humains !"
-" Alors kognons lé réunis , trop de nabots dans les sommets et l'empire grande armée mais une fois tous krevés notre Waaagh rentrera chez elle komme vous !"

La situation était telle que cette proposition ne paraissait pas insensée , et malgré mon scepticisme je prit la lourde décision de nous unir a eux.

-" Très bien chaman , vous pouvez compter sur la force des Nordiques ! mais nous n'hésiterons pas une seconde a vous défiez si vous ne respectez pas cette alliance !"
Le chaman semblait satisfait bien que son air malicieux me laissait penser qu'il avait une idée derrière la tête mais ces peaux vertes étaient prévenus , en cas de faux pas ils subiraient le courroux de Tzeentch .


Un rugissement se fit entendre non loin de nous , suivit du bruit d'une lame sortant de son fourreau:
Derrière nous un elfe noir monté sur un sang froid avait dégainé son épée et tenait en son autre main la tête tranché de l'un de ses cousins d'Ulthuan :

-" Seriez vous présomptueux au point de nous oublier , cruels druchii ? pensez vous pouvoir vous allier et aller massacrer les faibles azurs sans nous ? nous vivons pour l'annihilation des hauts elfes , les combattre sans nous serait un affront! " criait-il
-"Eh bien c'est au tour des elfes noirs de songer a faire une alliance ! il en va de même que les peaux vertes , vous êtes un peuple fourbe et calculateur comment avoir confiance en vous ?" lui demandai-je
Le cavalier jeta a terre son trophée sanglant , puis me répondit :
-" Surveille tes paroles ! nous ne désirons pas votre confiance , nous ne voulons qu'une chose : reprendre Uthuan , nous nous contrefichons du reste . Une fois l'île entre nos mains vous n'entendrez plus parler des druchii , et si cela doit passer par une brève coalition avec le chaos et les peaux vertes nous n'hésiterons pas "

Tous étaient d'accord aussi troublant que cela puisse paraître , une entraide improbable était née chacun se battant pour sa cause mais unis dans la destruction .... même si ce n'était que provisoire.
[i]-" Nous avons tous des objectifs différents mais un but commun , je suis toujours autant réticent pour cette alliance mais nous n'avons guère le choix ... alors il doit en être ainsi , cela doit être la volonté de l'architecte du changement ."
disait-je en guise de conclusion .

Chaotiques , Orques et gobelins ainsi que Elfes noirs s'aidant mutuellement ....qui aurait pu croire cela possible?
Nous savions tous que si nous arrivions a conquérir le vieux monde réunis , chacune des factions dont été composée ce pacte tenteraient de dominer les deux autres pour asseoir encore plus leur domination .
Nos adversaires pouvait désormais trembler , car la près de la mer des griffes au sein d'une petite vallée apaisée de tout combat venait de naître une menace qu'ils ne pourraient ni contrôler ni stopper , ils ne le savaient pas encore mais l'ombre d'un titanesque danger viendrait bientôt a planer sur le vieux monde car dorénavant se met en marche une croisade d'hérétiques .....

La nuit était tombé et l'on pouvait apercevoir Morrslieb qui culminait dans l'obscurité , plus qu'un présage sa présence était une bénédiction a notre encontre , les dieux étaient a nos coté et nous savions que notre tache serait couronné de succès .

Malgré que je soit novice dans le rp j'espere que la lecture a été bonne...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
[background] La naissance de la Croisade Hérétik
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Background Personnages
» Création d'une section background
» Déesse d'une vie [Background Anne-Imation alias Tenderizer]
» Canons en Carton : Epées et Croisade
» [CR] Epées et croisade : Ascalon 1099

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Communauté francophone W.A.R. Roleplay :: La bibliothèque :: Les BGs.-
Sauter vers: